Archive de la catégorie ‘POLITIQUE ET SOCIETE’

« MORTEL AMIANTE »

Lundi 26 mai 2008

, les représe

sera rediffusé  le 17 Juin à 21 heures sur la chaîne corse Via Stella.

Ce documentaire informe des dangers de l’amiante eFrance 3 a diffusé samedi 24 Mai un documentaire intitulé « Mortel amiante » qui nvironnemental particulièrement présent en Haute Corse.

« En corse , malgré la situation alarmantentants de l’Etat, les élus et les acteurs de la vie économique n’ont pas trouvé de solution, contrairement aux autorités de la baie de San francisco (où existent de nombreux affleurements)  qui ont trouvé des solutions concrètes pour venir à bout de ce problème.

 l’ auteur du documentare  Jean Charles Chatard souhaite que son reportage »provoque débat et prise de conscience et débouche sur des

actions concrètes

Les nombreux touristes qui font « le tour du cap » ont tous vu le

scandaleux spectacle que présente encore après plus de 40 ans de sa fermeture l’usine  d’amiante de CANARI dont les poussières d’amiante à ciel ouvert continuent de pollluer la mer  et l’environnement On dit qu’un très médiatique élu  écologiste passe ses vacances non loin de là …

Jusqu’à aujord’hui personne n’a rien fait pour que ça change un éminent professeur de médecine de la fac de marseiile qui s’est beaucoup investi dans ce problème avait préconisé , si ma mémoire est bonne, de recouvvir de terre  le site de l’usine et d’y planter des arbres ..

Le documentaire d Jean charles chatard fra-t-il prendre conscience, provoquera-t-il un vrai débat ? Quel est le point de vue des nationalistes? on aimerait que ces questions ne restent pas sans réponse UNE BONNE  FOIS.

                                                             

MAI 68 au lycee de PONTOISE

Dimanche 27 avril 2008

Nicolas Sarkozy au printemps 2007 à Bercy affirmait sa volonté de « liquider l’héritage » de Mai 68, accusé de tous les maux d’une société qui aurait perdu tous ses repères intellectuels et moraux.
Je ne suis pas sociologue, mais je peux témoigner de ce que j’ai vécu avant 68 et après ,tant dans ma vie professionnelle que privée.En Mai 68,j »enseignais déjà depuis 10 ans: je me souviens de mes premières années dans les différents établissements où j’ai exercé, partout et toujours dans les mêmes conditions, celles là mêmes que j’avais connues quand j’étais élève, efficaces sans doute,mais étouffantes dans le respect d’un rituel immuable ,jamais remis en question.
je me souviens de ces petits garçons de 6ème ( les classes n’étaient pas encore mixtes) qu’on appelait « messieurs  » qund on faisait l’appel.un détail sans doute mais qui montre combien le monde éducatif était corseté.
Personne ne contestait , on était comme conditionnés par des décennies
de règlementation autoritaire qu’on ne discutait pas .
Mieux encore quand se produisit le maëlstrom de 68, je fus un moment sidérée , sans réaction ,il me fallut un certain temps pour me lancer dans l’Aventure au fil d’une grève interminable et fertile . Car Ce fut une belle et grande aventure dont on ne doutait pas de recueillir les fruits ;Au lycée de Pontoise, s’organisaient ,dans la fièvre des ateliers de réflexion, on inventait , on créait les bases d’une nouvelle pédagogie , oui vraiment l’Imagination était au pouvoir, et les années qui suivirent furent enrichies de cette expérience .les relations avec les élèves changèrent , oserais -je dire qu’elles devinrent plus fraternellessans jamais noufaire perdre l’autorité que confèrent la connaissance et et sa maîtrise .Nous avons eu le sentiment de faire vivre la démocratie et d’assumer ensemble nos responsabilités .pour le meilleur de notre société.
Nicolas Sarkozyaura du mal aura à « liquider l’héritage  » de Mai 68;