• Accueil
  • > TRILOGIE « MILLENIUM » DE STIEG LARSSON

TRILOGIE « MILLENIUM » DE STIEG LARSSON

« les hommes qui n’aimaient pas les femmes », »la fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette », »la reine dans le palais des courants d’air », des titres assez étranges pour attirer notre curiosité, trois polars remarquables habités par deux personnages centraux , un journaliste d’investigation dont la réputation n’est plus à faire pour avoir révélé de multiples scandales par l’intermédiaire du mensuel d’investigation Millenium; courageux ,honnête et astucieux il parvient avec obstination à ses fins.C’est Mikael Blomkvist

L’autre personnage et sans doute le plus attachant, c’est Lisbeth Salander,une intelligence remarquable , un génie de l’informatique , ce petit  bout de femme , maigre , tatouée,officiellement psychopathe, a passé son adolescence dans un  asile ; elle intrigue  le lecteur et sa faculté à mener les enquêtes la rapproche de Blomkvist.C’est leur relation qui va nous passionner.

le troisième personnage et non le moindre, c’est la Suède qui n’est pas un simple décor mais le terreau du roman, loin de l’image de paradis tranquille véhiculée par nos hommes politiques en mal de références.Au fil du roman sont abordés tous les thèmes  de notre vie quotidienne: mondialisation, magouilles économiques, services secrets, prostitution, espionnage,  politique …  Les 3 tomes de Mllienum dressent un tableau réaliste de notre société. 

cette trilogie impressionnante par son volume est d’une densité remarquable et la construction de chacun des tomes  nous tient en haleine de bout en bout.On ne lâche plus ces ouvrages et ses personnages que le réalisme a rendus si vivants  qu’on a peine à croire qu’ils n’ont pas existé.Après avoirvécu  ses 1935 pages ,ce tryptique nous laisse dans un état de manque douloureux qui rend encore plus cruelle la disparition de son auteur qui laisse ainsi son oeuvre inachevée.

Laisser un commentaire